Les dangers de l’alcool

Comme nous le savons tous, l’alcool présente de nombreux dangers pour notre santé, et nos yeux ne sont pas en reste ! En effet, l’alcool affecte notre perception visuelle à différents niveaux.

Les effets

Sous l’effet de l’alcool, les muscles qui contrôlent la dilatation de la pupille selon la quantité de lumière perçue fonctionnent au ralenti. On est donc plus facilement ébloui, notamment la nuit, par les phares des voitures et autres lumières.

De même, les muscles oculomoteurs qui contrôlent les mouvements des globes oculaires et d’autres parties de l’œil fonctionnent également au ralenti. On observe alors un ralentissement de l’accommodation du cristallin et un rétrécissement du champ de vision au niveau de la vision périphérique. La perception des contrastes est aussi altérée.

Les informations arrivent donc plus lentement à notre cerveau entraînant une augmentation du temps de réaction visuelle. Enfin, les effets de l’alcool provoquent une mauvaise estimation des distances. C’est pourquoi il est recommandé d’être vigilant, même après avoir consommé un seul verre d’alcool. À savoir que l’audition est, elle aussi, affectée.

Un facteur de risque

Une consommation excessive d’alcool présente un risque de développer une névrite optique. Cette pathologie touche le nerf optique et provoque une baisse de l’acuité visuelle et une vision floue. Autre conséquence notée : une baisse de la perception des contrastes et des couleurs accompagnée de douleurs oculaires et de céphalées pouvant mener à la cécité en cas d’absence de traitement.

Attention : En France, il est interdit de conduire avec un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,5 g/l, soit l’équivalent de 3 verres d’alcool basique environ. Pour les jeunes conducteurs, ce taux s’élève à 0,2 g/l.

Verres d'alcool Conduite sous l'emprise de l'alcool Conduite sous l'emprise de l'alcool

EN SAVOIR +

Les dangers du soleil Les dangers de la lumière bleue  Les dangers de la 3D et de la réalité virtuelle

 

Revenir à la page “Prévention”