Tout savoir sur les acouphènes

Phénomène auditif touchant plusieurs millions de personnes en France, les acouphènes ne sont pas encore totalement compris des scientifiques. Véritable gêne, ceux-ci peuvent rendre vos jours et vos nuits impossibles et vous plonger dans une grande détresse émotionnelle. Découvrez-en davantage sur ce problème auditif handicapant.

Qu’est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont des bruits subjectifs : seulement la personne atteinte peut les entendre. Ceux-ci peuvent être continus ou intermittents et revêtir de nombreuses formes : sifflements, bourdonnements, grésillements, cliquetis… Suivant les cas, l’acouphène peut toucher une ou les deux oreilles.
La majorité des personnes atteintes par les acouphènes souffre également d’un problème de surdité parfois sans le savoir et pour cause, les deux sont très souvent liés.

Lire la suite

Quelles sont les causes des acouphènes ?

Plusieurs causes peuvent entrer en jeu lorsqu’on parle d’acouphènes. La première cause qui vient à l’esprit est l’exposition prolongée à un volume sonore trop élevé. Le vieillissement naturel de votre audition (presbyacousie), les bruits d’impacts soudains (comme une explosion par exemple), des blessures à la tête ou au cou, une réaction médicamenteuse, le stress ou encore une détresse émotionnelle peuvent également être générateurs d’acouphènes.

Quelles sont les conséquences des acouphènes ?

Les conséquences sont hélas nombreuses et pas des moindres. Difficultés pour s’endormir, pour se concentrer, fatigue, état d’anxiété et dépression sont autant de répercussions possibles chez le sujet atteint d’acouphènes.

Les acouphènes entraînent une grande détresse émotionnelle chez les personnes touchées

Quel traitement pour les acouphènes ?

À l’heure actuelle, il n’existe malheureusement aucun traitement définitif pour régler durablement les causes des acouphènes. Néanmoins, des alternatives existent et visent à favoriser le cerveau à s’habituer à l’acouphène, notamment par le port d’une prothèse auditive qui va générer un bruit de fond de faible intensité dans le but de diminuer sa perception. Enfin, l’aide psychologique n’est pas à écarter et permet d’atténuer les pensées négatives associées aux acouphènes.