Les lunettes « Made in France »

Si pour les étrangers la mention « Made in France » représente le chic à la française, les Français, eux, sont de plus en plus soucieux de la provenance des produits et de leur traçabilité. Mais qu’en est-il des lunettes ? Existe-t-il réellement des lunettes 100 % françaises ? Nous vous en disons un peu plus.

Si vous pensez que le Made in France est démodé, détrompez-vous ! De nombreux Français considèrent ce marquage comme l’un des critères clés de leurs achats. Même si beaucoup pensent que l’origine française des produits joue forcément sur le prix, il faut savoir que le « Made in France » représente avant tout pour la plupart des consommateurs une valeur sûre.

Selon une étude réalisée par le Crédoc, plus de 50 % des consommateurs déclarent privilégier l’achat de produits français et  68 % estiment que les produits fabriqués en France sont de meilleure qualité.

Cependant, il faut savoir que la mention « Made in France » ne signifie en aucun cas que les lunettes sont entièrement d’origine française.

Label Origine France GarantieAfin de répertorier les produits 100 % français, le label « Origine France Garantie » a vu le jour en 2010.
Pour pouvoir bénéficier de ce label, un fabricant de lunettes doit attester que le prix de revient unitaire de ses lunettes est compris entre 50 % et 100 %. De plus, les matières premières du produit doivent être d’origine française.

Lunettes Made in France

 

 

Le label « Origine France Garantie » permet ainsi de valoriser le savoir-faire et l’artisanat, gages de qualité pour bon nombre de consommateurs. De plus, l’une des principales motivations pour une grande partie de ceux qui achètent français reste le soutien à l’emploi et à l’économie française.

Il faut savoir que 80 % de la lunetterie française est représenté par la région du Jura, berceau de la fabrication de lunettes en France. Ce sont plus particulièrement dans les villes de Morez et d’Oyonnax que sont créées chaque année près de 10 millions de lunettes vendues en France et à l’international.

Source : étude sur la consommation réalisée par le Crédoc – novembre 2014